Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MONTCHANIN-BLANZY CANTON 71

MONTCHANIN-BLANZY CANTON 71

-actualités région de Montchanin Blanzy canton 71 associations locales annonces

le coin de presse, TV du jeudi 10 juin-les 25 meilleurs députés

 

 coin de presse479903_sans-titre.jpg

  votre programme TV de ce soir

Palmarès sources l'expresslogo lexpress

Et les 25 meilleurs députés de 2009 sont...

Par Romain Rosso, publié le 09/06/2010 à 12:18

Pour la première fois, un cabinet de lobbying a noté le travail des représentants de la Nation à partir de critères judicieux. Voici, pour leur travail en 2009, le palmarès des 25 "meilleurs". Et les 5 classements annexes.

C'est un palmarès qui devrait mettre un peu de baume au coeur des députés. Une fois n'est pas coutume, il n'évalue ni leur absentéisme ni leur propension à cumuler les mandats, mais leur travail réel. Qui sont les meilleurs?

L'Express publie une étude exclusive du cabinet Interel, conseil en affaires publiques et en lobbying. Car ces lobbyistes ne se cachent plus, même s'ils ont longtemps préféré la pénombre des couloirs de l'Assemblée nationale à la lumière médiatique - le Parlement a récemment réglementé leur accès. Interel a donc passé au crible l'activité des 577 députés, selon des critères qui témoignent d'une véritable implication: dynamisme en commission, force de proposition, rôle en tant que rapporteur, conviction dans la défense des amendements, investissement dans le contrôle et l'évaluation.

Des lauréats peu connus du grand public

Pour cette première édition, établie lors de l'année 2009, 25 "bons élèves" ont été distingués, quelle que soit leur étiquette politique (17 sont de la majorité, 8 de l'opposition), quel que soit leur territoire (10 sont tout de même élus de la région parisienne). On compte seulement deux femmes (Martine Billard et Marie-Jo Zimmermann) et un ex-ministre (Christian Jacob).

La plupart sont méconnus du grand public, mais pas au Palais-Bourbon, où l'on sait qui oeuvre et qui brille par son absence...

Sans surprise, on retrouve les bûcheurs de l'hémicycle, spécialistes reconnus par leurs pairs, tels Yves Bur sur les sujets sociaux, Michel Bouvard pour son expertise financière, ou Charles de Courson comme contrôleur intransigeant des politiques publiques. Dans l'opposition, le socialiste Jean-Jacques Urvoas s'est révélé un contradicteur influent. "Il n'y a ni profil type ni parcours idéal pour devenir un bon député. C'est le travail accompli qui est fondamental", souligne Aristide Luneau, directeur de l'étude.

Le contrôle des politiques publiques encore insuffisant

Logiquement, les patrons des commissions les plus importantes se hissent sur le podium : Jean-Luc Warsmann, président de la commission des Lois, Gilles Carrez, rapporteur général de la commission des Finances, et Didier Migaud, l'ancien président (PS) de cette dernière - il a été nommé par Nicolas Sarkozy premier président de la Cour des comptes. Warsmann est arrivé en tête parce qu'il s'est également investi comme rapporteur sur cinq textes importants, dans la foulée de la révision constitutionnelle.

La méthodologie est consultable ici.

Malgré cette réforme, qui octroie de nouveaux pouvoirs au Parlement, le contrôle des politiques publiques reste insuffisant. "On n'en a jamais mené tant", souligne néanmoins Jean-Luc Warsmann. Ainsi, Claude Birraux est-il l'auteur de cinq rapports de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, qu'il pré-side. La Mission d'évaluation et de contrôle est un autre organisme dont les travaux sont réputés. En 2009, Alain Claeys et Jean-Pierre Gorges ont étudié les pôles de compétitivité.

L'actualité législative a placé certains élus sur le devant de la scène. Jean-Marie Rolland, médecin de formation, a défendu l'énorme réforme de l'hôpital ; Franck Riester, dont c'est le premier mandat, s'est illustré lors des difficiles projets Hadopi 1 et 2. Surprise : Martine Billard (Parti de gauche) se classe quatrième, grâce à son énergie (427 amendements déposés) et à sa faculté à faire passer des mesures consensuelles. Ce n'est pas parce que l'on se situe dans l'opposition que l'on doit rester les bras ballants.

Les 25 meilleurs députés de 2009

1- Jean-Luc WARSMANN (UMP, Ardennes)

2- Gilles CARREZ (UMP, Val-de-Marne)

3- Didier MIGAUD (PS, Isère)

4- Martine BILLARD (GDR, Paris)

5- Yves BUR (UMP, Bas-Rhin)

6- Jean-Jacques URVOAS (PS, Finistère)

7- Jean-Marie ROLLAND (UMP, Yonne)

8- Charles de COURSON (NC, Marne)

9- Jean-Yves LE BOUILLONNEC (PS, Val-de-Marne)

10- Michel BOUVARD (UMP, Savoie)

11- Jean-Pierre BRARD (GDR, Seine-Saint-Denis)

12- Lionel TARDY (UMP, Haute-Savoie)

13- Gaël YANNO (UMP, Nouvelle Calédonie)

14- Patrick BLOCHE (PS, Paris)

15- Patrick OLLIER (UMP, Hauts-de-Seine)

16- Guy GEOFFROY (UMP, Seine-et-Marne)

17- Marie-Jo ZIMMERMANN (UMP, Moselle)

18- Christian JACOB (UMP, Seine-et-Marne)

19- Jean-Marc AYRAULT (PS, Loire-Atlantique)

20- Claude BIRRAUX (UMP, Haute-Savoie)

21- Franck RIESTER (UMP, Seine-et-Marne)

22- Jacques MYARD (UMP, Yvelines)

23- Pierre MOREL-A-L'HUISSIER (UMP, Lozère)

24- Jean MALLOT (PS, Allier)

25- Jean-Luc PREEL (NC, Vendée)

GDR: Groupe "Gauche démocrate et républicaine" de l'Assemblée nationale.

Ce classement des députés est obtenu en additionnant les scores obtenus aux 5 critères. Retrouvez ces 5 classements annexes.

Dynamique en commission

Force de proposition

Actif en tant que rapporteur

Convaincant dans la défense de ses amendements

Productif dans le contrôle et l'évaluation

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article